Forum du Doublage Québécois
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum du Doublage Québécois

Forum destiné aux doublages québécois à la télévision, au cinéma et en vidéo.
 
AccueilAccueil  Doublage QuébecDoublage Québec  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

 

 Question : Pourquoi on dit pas doubleur ou non au Québec ou en Europe ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Tai Kushimura




Messages : 444
Date d'inscription : 01/06/2012

Question : Pourquoi on dit pas doubleur ou non au Québec ou en Europe ? Empty
MessageSujet: Question : Pourquoi on dit pas doubleur ou non au Québec ou en Europe ?   Question : Pourquoi on dit pas doubleur ou non au Québec ou en Europe ? EmptyJeu 1 Déc 2022 - 20:37

C'est une question les plus épineuses que la plupart des gens se posent.

Dès le 7 Décembre prochain, Misterfox va répondre a cette épineuse question dans une de ses futurs vidéos sur YouTube, mais entre vous et moi, c'est une question qui a toujours été posée, faut t'il dire que les comédiens de doublages sont des doubleurs ou non ?

En faite, c'est une question qui a toujours été épineuse dans le domaine du vocabulaire, car autant au Québec, on se dit des doubleurs ou des doubleuses mais pas en Europe ? Eux ils veulent se faire dire Des Comédiens et Comédiennes de doublage.

Mais en faite, cette question épineuse provient de ma part des origines du doublage américain.

À l'origine, lorsque le doublage est arrivée à la fin des années 20 début 30, il faut savoir que lorsque le cinéma parlant est arrivée, il y a eu des problèmes de sons épineuses pour l'enregistrement des voix et de nombreux acteurs et actrices qui débutait dans le doublage américain, se sont vu parfois mise à la porte par les studios américains, a cause de leurs horribles voix qui ne voyait pas a l'époque du cinéma muet, c'est à partir de ses erreurs, qu'on a commencer a mettre en évidence, le doublage ou la post-synchronisation vocale qu'on appelle en anglais, le dubbing dont se font surnommer la fameuse boite de doublage française les Dubbing Brothers, ou les frères du Doublage au début des années 90.

Ceux qui remplaçait les voix aux États-Unis, on les surnommait soit des voice actors (Ce sont des vedettes populaires soit des acteurs et actrices américains qui font du doublage dans des dessins animés ou des films d'animations) par contre pour des séries de dessins animés populaires comme My Little Pony Friendship Is Magic, on les surnomme des Voice Characters (Donc les voix de comédiens et comédiennes professionnelles qui double juste des personnages animés mais qui peut parfois faire des voix multiples, de nombreux acteurs et actrices américaines dans des séries animées sont spécialistes dans ce domaine comme dans Les Simpsons ou Family Guy, et font parfois 7-8 personnages en même temps et ils font plusieurs voix dans la même série, ils enregistrent au départ leurs voix pour ainsi aider les animateurs a animée les nombreuses scènes dans le dessin animé qui doublent)

Et c'est rarement des productions live-action car les américains détestent le doublage de séries live, ils le regardent très souvent en VOST ou sinon ils refont l'oeuvre étrangère eux-mêmes aux États-Unis, un des rares cas du doublage anglophone en live-action au Canada, il y aurait le film québécois "À vos marques, Party !" qui a été doublée en anglais pour ainsi intéresser le marché canadien anglais et américain, mais ça n'a pas marché, c'est pour cette raison que la suite n'a pas été doublée, alors que pour le film de Roberto Beligni du très mauvais film "Pinocchio" de 2002, on a fait affaire avec des voice stars cast doublée par des vedettes américaines très populaires pour ainsi que les enfants américains puissent le voir au cinéma à l'époque, ce qui n'a pas été un immense succès, pour ainsi le vendre dans le marché international, par l'ancien producteur Harvey Weinstein (Miramax) qui la distribuée un peu partout dans le monde, dont une version québécoise par Alliance Vivafilm.

Le terme "Dubbers" n'est pas très répandu chez les anglo-saxons, en vérité le mot "Dubbers" est un logiciel d'enregistrement d'appels basé sur le cloud qui fonctionne comme un logiciel en tant que service (SaaS) et une offre de données vocales. Il y a une entreprise à Melbourne en Australie qui se surnomme Dubbers mais ils ne font pas vraiment du doublage là-bas.

La question peut être différente d'un pays à un autre selon le pays où on habite, par exemple au Japon, on surnomme ceux qui font les voix des "Seiyuu" les Seiyuu se sont des personnes qui font du doublage japonais et qui font principalement de la narration, de la radio, des jeux vidéo et des doublages japonais de films étrangers, mais dans le fandom anglophone, ils sont surtout connus comme les voix japonaises dans des animes et des films d'animation japonais . On utilise généralement le surnom "seiyuu" pour désigner une voix japonaise et non un "Doubleur".

Comme les animés sont si populaire au Japon, il existe de nombreux seiyuu, avec plus d'une centaine d'écoles proposant des programmes de doublage au Japon, et les seiyuu les plus populaires ont une carrière à temps plein dans la voix off. Beaucoup se lancent également dans l'enregistrement de musique et deviennent des chanteurs et chanteuses populaires, certains groupes de seiyuu ont même leur propre groupe musicale liés à leur série animée, comme Weiss Kreuz . Le doublage étant une industrie aussi importante, les seiyuu prennent leur art aussi au sérieux que les acteurs réguliers, ils sont très investis dans les personnages qui incarnent au petit et au grand écran. Certains seiyuu ont la réputation de jouer un type de rôle particulier (par exemple des bishounen (Ou des hommes gais) .

De nombreux seiyuu sont suivis par des fans, ils ont des fan clubs et plus encore, parmi les fans masculins et féminins. Au Japon, les apparitions en direct et les performances de seiyuu peuvent attirer des milliers de fans, et les apparitions d'invités seiyuu lors de conventions d'anime dans le monde occidental peuvent être des événements majeurs. Il existe des émissions de radio en direct dédiées à des seiyuu particuliers, et certains fans d'anime suivront les seiyuu lors de leurs prochaines séries qui vont doubler prochainement, il est donc pas inhabituel pour un fan d'anime de commencer à regarder une série animée simplement parce qu'elle présente un seiyuu célèbre dans l'animation japonaise.

C'est pas le même cas des idol au Japon, certains d'entre eux ont commencer en tant qu'Idol avant de devenir Seiyuu, tout ça a débuté au début des années 2000, les exemples les plus marquants incluent Aya Hirano, Koharu Kusumi et Nana Mizuki, qui étaient tous des actrices ou des chanteuses établis en tant qu'Idol avant de se lancer uniquement dans la carrière de Seiyuu comme dans des séries japonaises qui entremêlait les idoles japonaises dans des oeuvres animées, comme par exemple la série animé japonaise Kilari qui suivait les aventures d'une idole à ces débuts jusqu'à l'arrêt de sa carrière à la fin de la saison 3, il y a aussi la série la plus populaire du domaine des idoles au Japon Love Live ! qui est la quintessence en animé japonaise qui met en scène des idoles qui dansent et qui chantent ou les seiyuu qui font leurs voix sont devenues célèbres au pays du soleil levant et qui ont lancer tout plein d'albums par la suite en travaillant dans cette animé japonais.  

Peu importe la façon qu'on le surnomme, le terme doubleur ou doubleuse au Québec, ça toujours été dit de cette manière.

Qui a commencer à dire ça au Québec ? Je sais pas c'est qui ! Mais pour la plupart des québécois, le terme doubleur, doubleuse ça jamais été jugé par personne, par contre pour la France je peux très bien les comprendre.

Il faut savoir c'est une question d'expression qui peut avoir des répercussions qui peut soit déranger le Québec et non la France et parfois c'est l'inverse.

Par exemple le mot "gosse" ça dérange beaucoup les québécois concernant les parties intimes mais pas les français, alors que nous on a des expressions qui se disent ici comme "dépanneur" qui est très répandu ici mais pas en France, alors qu'on les surnomme là-bas des "Drugstores" et le terme "Pharmacie" n'est pas connu des français et ça ne leur plait pas de le dire alors que nous au Québec, ça nous plait.

C'est une question d'attitude qui faut pas chercher la raison exacte de la réponse, donc si nous au Québec, on dit des doubleurs et des doubleuses dans le doublage, c'est dans notre droit, mais si on le dit en France, on a pas le droit de le dire, de façon de ne pas insulter l'autre interlocuteur qui l'entend dire !

Pensez-y !
Revenir en haut Aller en bas
 
Question : Pourquoi on dit pas doubleur ou non au Québec ou en Europe ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment devenir doubleur/doubleuse au Québec?
» Pourquoi certaines chansons de Disney ne sont plus doublées au Québec ?
» Les doublage des films de VVS Films (Québec) et de Métropole Films (Québec)
» Le doublage au Québec est-il en danger?
» Pourquoi pas (Because Why) 1993*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Doublage Québécois :: Forum :: Il faut se parler-
Sauter vers: