Forum du Doublage Québécois

Forum destiné aux doublages québécois à la télévision, au cinéma et en vidéo.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Doublage QuébecDoublage Québec  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les questionnements d'un français

Aller en bas 
AuteurMessage
Misterfox

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Les questionnements d'un français   Jeu 21 Jan - 20:57

Bonjour à tous,

Je me présente, je m'appelle Hugo, je suis français et je réalise depuis 6 ans une émission consacrée au doublage en France : "Parlons VF". Récemment, j'ai créé un nouveau format, "La FAQ du Doublage", ou je réponds aux petites questions que les gens se posent sur le doublage.

Récemment, on m'a posé cette question en apparence simple, mais à laquelle je n'ai aucune réponse actuellement : "Pourquoi le Québec fait son propre doublage ?". Et autant je connais quelques personnes dans le doublage en France qui sont toujours partantes pour m'aider, je dois bien avouer que je ne sais rien des doublages québécois.

Un ami m'a conseillé votre forum, aux membres pointus et renseignés. Du coup, je viens me renseigner auprès de vous : Comment est né le "doublage québecois" ? Comment fonctionne-t-il ? A-t-il été remis en question au fil des années ? De quel oeil voyez-vous nos doublages à nous ?

N'hésitez pas à me dire plein de choses, je suis là pour apprendre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
markyoloup

avatar

Messages : 823
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Ven 22 Jan - 23:44

«Comment est né le "doublage québecois" ?»

Bonne question, d'aussi loin qu'ont peux remonter l'arbre généalogie de la VFQ Les Aventures de Robin des Bois est la 1e télésérie à être doublé au Québec. Côté long-métrage, ça reste à savoir.

«De quel oeil voyez-vous nos doublages à nous ?»

Moi personnellement je me dis que chacun à ces points forts et ces points faibles, que ce soit dans le choix des timbres de voix choisi ou des dialogues

Il y a même un Français qui parle de la différence entre les VFQ et les VFF dans la section Le patrimoine francophone

http://www.lesgrandsclassiques.fr/apropos.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaétan Julien

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Dim 24 Jan - 15:33

En fait la réponse est très simple, c'est une industrie qui fait travaillé les comédiens d'ici et d'ailleurs et il y'a pas de raison que ce soit un seul pays qui prenne le pas sur toute la Francophonie.  Généralement il n'ya pas beaucoup de différence entre un doublage Européen où Québécois  quand il est doublé en Français international et les deux ont connu leur apogé surtout dans les années 60 et 70.  

Par contre dans certaine forme de série comme par exemple des dessin animé pour adulte comme "Les Pierrafeu ou Les Simpsons un doublage régional est de mise pour attirer un maximum d'auditoire qui peuvent s'identifier plus facilement aux voix des personnages et les comédiens eux, peuvent se permette de cabotiner davantage en surjouant comme si c'était eux qui était en scène, c'était particulièrement le cas avec Les Pierrafeu qui à été presque refait à la façon d'un vaudeville Québécois comme il y'en avait à l'époque .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misterfox

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Jeu 25 Fév - 10:16

Merci de vos réponses, je commence à y voir plus clair (je crois) Smile

Si je résumé, le doublage québecois est né à la fois d'une volonté de faire vivre l'industrie culturelle québécoise (j'entends les comédiens, les techniciens, etc.) et d'une volonté de "régionaliser" certains programmes afin que le public québecois s'y identifie mieux (je vais essayer de mettre la main sur des extraits de la VQ des Pierrafeu, si vous avez des liens je prend ^^).

Vous m'avez donné quelques dates (années 60/70) et quelques noms (Les Aventures de Robin des Bois, on parle de la série animée des années 90 ?), mais comment cela se passait avant ? Est-ce que le Québec récupérait systématiquement les doublages français ? Ou bien restiez-vous sur la version originale ?

Par ailleurs, je me suis renseigné sur la fameuse "loi 101" qui désigne (arrêtez-moi si je fais fausse route) l'obligation légale à ce que tous les textes soient traduits en français (notamment les mentions légales). Est-ce que cette loi interagit avec votre façon de doubler et de traduire des films, en dehors des titres québécois (dont nous nous moquons souvent, je le reconnais :s) ? Est-ce qu'un film peut sortir en version originale sans doublage (comme ça peut être le cas en France, sur certains films Art et Essai) ?

Et une nouvelle question me vient suite à un cas sur lequel je me suis récemment intéressé : "Monty Python Sacré Graal" n'a pas eu de VF à sa sortie au cinéma en France (ni plus tard en VHS ou en diffusion télé), alors qu'au Québec si (et c'est cette version française qui est sortie chez nous en Blu-Ray cette année). Avez-vous des informations dessus ? Est-elle sortie au moment de sa diffusion cinéma, ou bien un peu après ?

Merci encore Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaétan Julien

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 02/06/2012

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Jeu 25 Fév - 14:11

Quand on parle du doublage des "Aventures de Robin des bois" il s'agit de la vielle version des année 50 où 60 mettant en vedette Richard Green.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sim
Admin
avatar

Messages : 696
Date d'inscription : 04/05/2010
Localisation : Montréal, Qc

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Jeu 25 Fév - 18:45

Misterfox a écrit:
Est-ce que le Québec récupérait systématiquement les doublages français ? Ou bien restiez-vous sur la version originale ?

Nous avions la version française. Comme c'est encore le cas pour les films non doublés ici.

Misterfox a écrit:

Par ailleurs, je me suis renseigné sur la fameuse "loi 101" qui désigne (arrêtez-moi si je fais fausse route) l'obligation légale à ce que tous les textes soient traduits en français (notamment les mentions légales). Est-ce que cette loi interagit avec votre façon de doubler et de traduire des films, en dehors des titres québécois (dont nous nous moquons souvent, je le reconnais :s) ?

À ma connaissance, non.

Misterfox a écrit:
Est-ce qu'un film peut sortir en version originale sans doublage (comme ça peut être le cas en France, sur certains films Art et Essai) ?

Bien sûr, à Montréal principalement. Mais son impact sera très limité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doublagequebecois.forum-canada.net
Misterfox

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Mar 23 Jan - 11:09

Coucou ! Près d'un an après, la vidéo que je préparais est disponible ! Ce forum a été un bon point de départ, de même que les différents topics que j'ai pu parcourir. Alors merci à vous Smile !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GladVlad



Messages : 74
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Lun 29 Jan - 11:41

Misterfox... BRAVO !!! J'ai adoré. Et il me fait un plaisir de commenter sur Youtube!!

Que ça ait pris un an à peaufiner montre la bonne volonté d'explorer les différentes facettes et problématiques. Sous un angle des plus sympa!!

Merci d'avoir pris ce temps pour approfondir la réflexion et d'avoir conservé une approche ouverte.
Je conseille à tous les voxophiles!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
markyoloup

avatar

Messages : 823
Date d'inscription : 06/06/2012

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Mar 6 Fév - 17:29

J'ai une anecdote intéressante, au début des années 80 le film Caddyshack na pas était doublé en France ce qui explique le fait qu'elle a eu droits à une VFQ, c'est seulement en 1988 que le film à était doublé en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Perron

avatar

Messages : 321
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 46
Localisation : Sorel-Tracy

MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   Ven 23 Fév - 23:24

En fait, le doublage québécois a pris son expansion dans les années 1970 avec les séries télés. Les 2 Réseaux de télévision (radio-Canada et Télé-Métropole) avait besoin de séries américaines pour combler leur programmation. Comme il n'y avait pas de doublage français (en totalité ou en partie des séries qu'ils désiraient, il était plus rapide et économique de les faire doubler au Québec.  Ca fonctionnait si fort, que plusieurs comédiens français venaient faire un coup d'argent ici quelques années et repartaient ensuite en France


Le gouvernement du Québec de René Levesque a tenté de négocier avec la France un partage (soit d'obtenir un petit 10% de la production) mais les comédiens français ont fait la gréve et le gouvernement Français a renoncer a ce partage.

Au début des années 80, le gouvernement du Québec (la ministre Lise Bacon a imposer aux distributeurs  américains d'offrir une version française dans les 60 jours après la sortie en anglais)  Avant cette date, les versions francaises sortaient au Québec 4 à 6 mois après la sortie en anglais (soit en même temps que la sortie à Paris) En 1991 Lisa Frulla (ministre de la culture au Québec, réduit le temps de production à 45 jours. Les américains ont compris qu'il serait plus avantageux de faire une sortie simultanément anglais/ français pour profiter des campagnes de marketing (le canada est considéré comme un marché local comme n'importe quel État américain)  donc pourquoi attendre une version française venu de France alors qu'une version faite a Montréal peut être produite en quelques jours. En plus, le gouvernement allait donner des crédits d’impôt pour la production de cette version.

Évidemment la France s'est ajusté a ce fameux 45 jours de délais, mais comme les doublages devenaient "argotique" ou très mal adapté par rapport a notre culture, ce qui ne passe absolument pas au Québec. (Parlez-en à Dreamwork avec ses dessins animés) Certains distributeurs ont compris les avantages de poursuivre l'aventure au Québec.  Le Québec n'est pas un territoire "outremer" de la France. La culture du Québec est plus proche de celle des américains, que de la France. Nous avons les mêmes références culturelles qu'eux.  Par exemple : Police secoure, le lycée, meuf, n'ont aucune résonance chez nous. Nous ne sommes pas des Français. Tout ce qu'on reçoit de la France ce sont quelques chanteurs, TV5 et 10 ou 12 films Français par année. Voila

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les questionnements d'un français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les questionnements d'un français
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récitals d'Opéra Français
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» François Adrien Boieldieu (1775-1834)
» Les plus belles dictions françaises
» Paul et Virginie de Jean-François Lesueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Doublage Québécois :: Forum :: Il faut se parler-
Sauter vers: